banniere14

 

connexe isteah connexe-pigran connexe-hp synthese.small

Haïti-Débats’2015

Démocratie haiti vote élection

Haïti-Débats’2015 – La voix des citoyens

Le 12 janvier 2010, un séisme d’une magnitude de 7,2 sur l’échelle de Ritcher a frappé la capitale haïtienne et les villes environnantes, faisant plus de 230,000 morts et plus de 300,000 blessés. Devant cette catastrophe sans précédent dans l’histoire du pays, il était permis d’espérer un nouveau départ nécessité par ce brutal réveil des consciences sur la situation lamentable du pays, laquelle pourtant remonte à très longtemps, bien avant le tremblement de terre. Du reste, ce dernier n’a fait qu’empirer les choses. En la circonstance, nombreux étaient celles et ceux qui pensaient que ce tragique événement aurait dû être l’occasion de repenser le pays. On parlait même de fonder une Haïti nouvelle. Le Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle (GRAHN) a pris naissance le 20 janvier 2010, dans la foulée de cette pulsion fondatrice.

Le 4 novembre 2010, a été publié l’ouvrage collectif intitulé « Construction d’une Haïti nouvelle : vision et contribution du GRAHN », proposant 150 recommandations et 25 projets structurants comme contribution citoyenne à la construction de cette Haïti nouvelle. Dans cet ouvrage auquel a contribué plus de 170 personnes d’horizons divers, le GRAHN avait identifié 12 défis fondamentaux auxquels faisait face le pays, défis qui demeurent aujourd’hui encore d’actualité :

  1. Sous-éducation chronique de la population;
  2. Inaccessibilité aux soins de santé de base;
  3. Taux de chômage très élevé de la population, particulièrement chez les jeunes;
  4. Perte du contrôle démographique;
  5. Incapacité de créer de la richesse;
  6. Affaiblissement considérable de l’appareil d’État;
  7. Dégradation considérable de l’environnement;
  8. Appauvrissement continu de la population;
  9. Exode accéléré des cerveaux;
  10. Dépendance quasi-totale envers l’extérieur;
  11. Réduction considérable de la souveraineté nationale;
  12. Exclusion sociale, notamment en regard des paysans, des jeunes et de la diaspora.

2015 est une année électorale en Haïti, année donc pour remettre à l’avant-scène ces défis et bien d’autres enjeux locaux et nationaux, une année pour promouvoir la vision d’une Haïti nouvelle en participant de manière ordonnée et constructive au débat public, une année pour faire entendre la voix des citoyens. Dans cette conjoncture particulière, il nous apparaît opportun d’accompagner le peuple haïtien dans l’articulation de ses problèmes et la recherche participative de pistes de solution pouvant inspirer celles et ceux qui aspirent à gouverner et à représenter ce peuple. D’où la nécessité d’organiser des espaces de dialogue structurés et ouverts entre citoyens, citoyennes et candidat(e)s dans les régions et les communautés haïtiennes d’Haïti et de l’étranger : Haïti-Débats’2015.

Best UK free betting sites with gbetting.co.uk