banniere14

 

connexe isteah connexe-pigran connexe-hp synthese.small

CFTPH (Conservatoire des formations techniques et professionelles d'Haïti)

 

LogoCFPT

Un des objectifs de la conférence Haïti-Éduc'2012 était d'offrir aux participants,  notamment aux professionnels du monde de l'éducation, un forum, un réseau  pour  mettre en commun leur expérience et leur savoir-faire pour éclairer la voie vers une éducation de qualité et accessible à tous. À l'issue de cette conférence, huit points d’action ont été proposés pour faire l’objet  de projets concrets pour l’amélioration du système éducatif haïtien. Un de ceux-ci était la création d’un conservatoire des formations techniques, professionnelles et universitaires.  Ce mandat a été donné au comité « Système éducatif haïtien » de GRAHN-Monde et est porté par un sous-comité international dirigé par Ronald Estrade.
 

L'équipe :

Jacques Botondo, Canada

Nemours Damas, Haïti

Jean Durandisse, Canada

Ronald Estrade, Canada

Rodeney Fils-Aimé, Canada

Chantal Gaston, Canada

Jackson Germain, Haïti

Daniel Godefroy, Canada

Lyns Hercule, USA

Jean-Rénald Jeune, Canada

Prophète Joseph,Canada

Jean-Marie Dominique Lebon, Haïti

Dartiguenave Léon, Haïti

Henrik Michel, Canada

 


La vision :


Le CFTPH vise à faciliter l’intégration des jeunes diplômés sur le marché du travail et unifier les contenus techniques et professionnels tout en préservant l’autonomie de chaque établissement.

 


La mission :


Faire un transfert technologique structuré des techniques industrielles afin de moderniser les traditions haïtiennes dans le domaine. Ce transfert devra se faire à faible coût en utilisant les infrastructures existantes des centres de formation, des entreprises, les ressources du Web et des partenaires internationaux.

 


Objectif :


Le CFTPH comme nouvelle entité nationale doit renforcer le dialogue, l'échange, un partenariat de haut niveau entre les formateurs, les professionnels, les enseignants haïtiens à  travers le pays, les enseignants et professionnels de la diaspora.

 


Choix stratégiques :

 

  • Dispenser des formations de courte durée (900h/année) à  travers le pays pour encadrer les entreprises, d’où le choix des Certificats de Qualification pour exercer des activités professionnelles réglementées et protéger le public.
  • Dans le but de qualifier les ressources humaines, préparer à l’emploi les futurs diplômés et favoriser l’économie, les formations viseront les secteurs prioritaires identifiés par l’INFP à  savoir les travaux publics,  les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), le tourisme et l’agriculture.
  • Le CFTPH débutera avec un projet pilote dans le département de l’Artibonite. Ce premier projet visera à bonifier des CAP prioritaires qui seront supportés par les NTIC dans ce département. Nous utiliserons donc un environnement numérique d’apprentissage avec les ressources de deux CFP (le Centre de Formation Professionnelle Pierre-Dupuy au Canada et le Centre d'Éducation Technique et Professionnelle de St Marc). Nous voulons une école différente, dynamique, axée sur des enseignements individualisés pour cumuler de solides compétences techniques et une réelle capacité à intégrer,  dans la réflexion et dans l’action, le métier choisi. Tout ça dans le but de développer chez nos élèves la passion de leur métier et le souci d’un travail manuel de qualité.

 

 

Moyen de réussite :


L’organigramme du Conservatoire que nous présentons ci-dessous est évolutif pour un atterrissage en douceur dans le mileiu et en prenant en considération l’engagement bénévol du personnel. Cet organigramme présente les liens fonctionnels que nous souhaitons établir dans l’organisation du conservatoire. Il est détaillé en trois grandes phases : la phase de démarrage, la phase de réalisation mi-mandat et la phase de déploiement.

CFTPH

 


Implantation :

  • La phase de démarrage va utiliser un personnel réduit avec des activités de base en recherche et développement, la recherche de financement, l'approfondissement du contact avec le milieu et la recherche d'un espace physique.

 

  • La réalisation de mi-mandat va permettre l'augmentation des activités et assurer un financement adéquat.

 

  • Finalement durant la phase de déploiement, le Conservatoire atteindra sa vitesse de croisière et sera ouvert à des choix de cours venant de la communauté.

 

 

PHASE DE DÉMARRAGE


Janvier - mars 2014 :


1. Établissement d'une Commission Administrative (CA) provisoire, avec deux membres présents sur le terrain pour coordonner les actions et  prendre les grandes décisions;


2. Établissement d'une Commission Pédagogique (CP) avec trois membres qui travailleront sur la recherche et développement;


3. Établissement d'une Commission Finance / Budget (CFB), avec trois membres qui s'occuperont du financement;


4. Nomination d'un membre itinérant qui fera le lien entre les trois Commissions.

 

 


PHASE DE RÉALISATION MI-MANDAT

Avril - juin 2014 :


1. Formation de la Commission Administrative (CA), avec un président, un vice-président et un secrétaire. Le CA doit procéder entre autres au recrutement des experts, à la recherche de partenariat avec les institutions de l'extérieur, à  la préparation des contrats  avec les maisons d’édition, des entreprises spécialisées dans la fabrication de matériels didactique et pédagogique etc;


2. Pour la Commission Finance / Budget (CFB): établissement des couts et du budget prévisionnel, recherche d'autres sources de financement, production des rapports financiers réguliers, facilitation de la coordination de l’audit interne et finalisation des documents administratifs du projet;


3. Pour la Commission Pédagogique (CP), nomination d'un directeur académique et des conseillers. Le CP doit procéder à la conception des cours, des plans de cours et à  la production du matériel didactique et pédagogique pour les programmes sélectionnés. Le CP doit assurer la supervision pédagogique des formateurs et doit procéder à  la formation des formateurs;


4. Pour la Commission du Site Web et de la gestion des bases de données (CSW) et pour les relations publiques, nomination d'un responsable et des conseillers. Le CSW doit procéder à la modernisation du design du site web, à  prendre les moyens pour faciliter la gestion de la banque des ressources humaines, à  archiver les données et à s'occuper des relations publiques avec l'extérieur.


 


PHASE DE DÉPLOIEMENT

Juillet - septembre 2014 :


1. Gestion du Conservatoire dans son ensemble par la    Commission Administrative (CA);


2. Pour la Commission Pédagogique (CP), élargissement de l'équipe du directeur académique, avec la nomination d'un directeur adjoint de l’organisation scolaire, un directeur adjoint des programmes offerts, un responsable des services communs de documentation, un représentant des écoles partenaires, un représentant d’une librairie à St-Marc, un représentant des formateurs locaux, des experts de domaine, un représentant des parents des élèves, un représentant des élèves, un représentant des entreprises, un représentant de Renacer, un représentant des médias locaux, un représentant de l'INFP etc;


3. Création d'une Commission Implantation et Suivi (CIS) avec un directeur de culture scientifique et technique, un responsable de la communication, un responsable du centre de documentation technique et un représentant des médias locaux. La CIS doit procéder à l'embauche du personnel, des demandes de partenariat,  à identifier les besoins des différents secteurs, à  la location d'un local et à l’achat de l'ameublement et des équipements.

French English German Haitian Creole Spanish
facebook2  twitter2  youtube  rss2 

paypal-logo2

bouton-violet-2         bouton-bleu-2         bouton-vert-2         bouton-jaune-2         bouton-orange-2         bouton-rouge-2      

Best UK free betting sites with gbetting.co.uk